Typhée. Faits et informations sur Typhée

typhon

Typhée (également connu sous le nom de Typhon) est une créature ressemblant à un serpent géant. Il est considéré comme la créature la plus meurtrière de la mythologie grecque. La plupart des historiens pensent que Typhée est le fils du Tartare et de Gaïa. Cependant, certains historiens pensent que Typhée aurait été engendré par Héra ou Cronos. L'histoire de Typhée est liée au mythe racontant la succession divine grecque, qui explique comment Zeus serait devenu le souverain de tous les autres dieux.

Premiers temps

Dans la plupart des récits, Typhée serait né de la colère de Gaïa, furieuse parce que les dieux avaient détruit les géants. Typhée serait né en Cilicie et aurait grandi dans l’antre corycien. Le poète grec Hésiode a décrit Typhée comme un être très puissant avec des têtes de serpents qui produisaient du feu et émettaient des bruits différents. D'autres représentations de Typhée lui attribuent plus de 30 têtes. Selon Nonnos, Typhée serait un énorme monstre ailé pouvant empoisonner n’importe quelle personne en parlant. Toujours selon Nonnos, Typhée aurait eu beaucoup de têtes monstrueuses différentes représentant des lions, des taureaux, des léopards, des loups et des ours.

Les enfants de Typhée

Typhée aurait été amoureux d'Echidna, une créature monstrueuse mi-femme mi-serpent. Typhée et Echidna auraient engendré de nombreuses créatures. Parmi les descendants de Typhée, on peut citer Cerbère, Orthos (ou Orthros) l’hydre de Lerne et la laie de Crommyon. Typhée serait le père d'au moins 12 créatures supplémentaires.

Bataille entre Typhée et Zeus

Typhée et Zeus se seraient battus pour le contrôle du cosmos. Selon Hésiode, Zeus aurait utilisé son rayon de foudre pour détruire les nombreuses têtes de Typhée au cours d’une très intense bataille. Typhée se serait alors écrasé sur Terre. Le géographe grec Strabon écrit que la bataille entre Zeus et Typhée aurait eu lieu à de nombreux endroits différents. Selon Strabon, Typhée et Zeus se seraient battus dans les fleuves Oronte, Gediz, Catacecaumene, dans le torrent Mysia et dans la ville de Sarde. Une fois Typhée vaincu, les historiens pensent qu'il aurait été enterré soit sous l'Etna, soit sous l’île d’Ischia.