Attis. Faits et informations sur le Dieu Attis

Attis

L'histoire d'Attis (ou Atys), en grec: Ἄττις ou  Ἄτυς, Ἄττυς, Ἄττης, le dieu de la végétation, commence en Phrygie. Le cycle récurent durant lequel il se consumait, mourait et ressuscitait représente le cycle agricole.

Naissance

Le démon Agdistis est lié à la fois à la naissance et à la mort d'Attis. Agdistis a à la fois des organes reproductifs mâles et femelles. Les dieux craignaient cette particularité et ont comploté pour le tuer. Ayant avalé sans le vouloir un narcotique, le dieu aurait attaché son organe mâle à son pied durant son sommeil et se serait castré en se levant au réveil. Son sang se serait répandu sur terre et l'aurait fertilisée. Un amandier (ou un grenadier) aurait poussé à cet endroit. La fille du dieu rivière Sangarius, Nana, aurait cueilli des fruits sur cet arbre et les aurait portés contre sa poitrine. Les amandes (ou grenades) auraient disparu et Nana serait tombée enceinte d'Attis.

Vie

Attis, abandonné par sa mère, aurait été recueilli par une chèvre. Finalement, un couple l'aurait adopté.

Attis serait devenu un magnifique jeune homme avec de longs cheveux et des traits de dieu. Il se serait fiancé avec la fille du Roi Midas de Pessinonte. Mais Agdistis, sous l'apparence de la déesse-mère de la Terre Cybèle, serait tombée amoureuse de lui au premier regard.

Pendant le mariage d'Attis, au moment où le chanteur entamait la chanson de mariage, Agdistis/Cybèle, jalouse, aurait attaqué, rendant la mariée, le marié et le père de la mariée fous. Attis et son beau-père se seraient castrés devant les invités du mariage. La mariée se serait coupé les seins.

Mort

Attis serait mort des suites de la blessure qu'il s'était infligée. Le cœur brisé, Agdistis aurait supplié Zeus, le Dieu suprême, de préserver le corps d'Attis afin qu'il ne se décompose jamais.

Préservation de sa mémoire et culte

Bien qu'il soit mortel, Attis était vénéré et célébré. Il faisait partie, à l'origine, du panthéon de Phrygie mais les Grecs l'ont ajouté à leur propre panthéon, l'élevant au titre de Dieu de l'agriculture. Une statue de lui existe au sanctuaire d'Attis, sur le Campus de la Magna Mater à Ostia Antica, en Italie. Une autre statue, qui se trouvait à l'embouchure de la rivière de Rome, se trouve maintenant au musée du Vatican. Elle représente Attis s'inclinant après la castration, un bâton de berger dans la main gauche et une grenade dans la main droite.  Il porte une couronne de pin entremêlée de fruits et un bonnet Phrygien représentant un croissant de lune. Les prêtres d'Attis étaient des eunuques, car ils suivaient les pas de leur Dieu. Des artéfacts ont été trouvés à Herculanum, comme un trône de bois avec une sculpture d'Attis représenté sous un pin sacré, récoltant des pommes de pin - ce qui indique que le culte d'Attis était populaire en 79 A-C, au moment où le Vésuve est entré en éruption.