Céos. Faits et informations

Dans la mythologie grecque, Céos (Cœos, Coéos ou Koios) est le dieu Titan du Nord, mais aussi le Titan des Solutions et de l'Intelligence, ainsi que l'incarnation de l'axe céleste autour duquel les cieux tournent. En raison de l'étymologie du nom Céos (Κοῖος / Koĩos, « celui qui sait », « celui qui pense »), les chercheurs pensent qu'il était aussi le dieu de l'intellect et qu'il représentait l'esprit inquisiteur, prévoyant et déterminé.

Céos est le fils d'Ouranos et de Gaïa et il s'est marié à sa sœur Phébé, Titan de la Luminosité et de la Prophétie. Ensemble, le couple a probablement fonctionné comme la source primitive de toute connaissance dans le cosmos. Ils ont engendré Lélantos (l'air), Léto (la maternité) -qui a engendré à son tour Appolon et Artémis, dont le père est Zeus-  et Astéria (l'astrologie). Céos n'est pas connu pour son rôle actif dans l'ancienne religion grecque mais son importance réside dans les enfants qu'il a engendrés. Céos et Phébé possèdaient tous deux le don de la prophétie et l'ont transmis à leur petit-fils, Apollon, qui a fini par prendre la place de l'Oracle de Delphes.

Le nom alternatif de Céos est Polos ('du pôle nord") et, sous ce nom, il aurait détrôné son père Ouranos. Céos et ses frères personnifiaient les grands piliers qui séparent et maintiennent séparés la terre et le ciel. Ils ont maintenu Ouranos pendant que Cronos le castrait.  Les trois autres piliers étaient Crios, Hypérion et Japet.

Céos est considéré comme le plus sage des Titans et son intelligence, combinée avec son don de prophétie, a contribué au succès durable des Titans durant la guerre qui les a opposés aux Olympiens. Cette guerre, appelée Titanomachie, a duré dix ans et a consisté en une série de batailles livrées en Thessalie, bien avant l'existence des humains. Cette campagne représenterait un changement mythologique radical que les anciens Grecs pourraient avoir inspiré aux civilisations occidentales. Des mythes similaires de la guerre des cieux, où un type de dieux combat un autre, existent dans toute l'Europe et le Monde Antique Occidental. A la fin de la guerre, Céos et les autres Titans ont été jetés dans le Tartare. Essayant d'échapper et submergé de folie, Céos aurait cassé les chaînes qui l'attachaient mais aurait été forcé à rester par Cerbère, le gardien de l'Inframonde. Dans certaines histoire, Zeus finit par relâcher les Titans et dans d'autres, ils restent confinés dans l'Inframonde pour l'éternité, comme punition pour s'être soulevés contre les Olympiens.

La célébrité de Céos est principalement due à ses petits-enfants, Apollon et Athènes. Apollon est le dieu de la musique, de la guérison, de la lumière et de la vérité. Il est aussi connu sous le nom de l'Archer. Il avait pour tâche de s'occuper de l'harnachement de son char à quatre chevaux et de faire bouger le soleil dans le ciel. Apollon a aussi hérité du don de prophétie de son grand-père et était chargé des oracles à Delphes. Deux cultes différents existaient en son nom. Athènes était la déesse de la raison et de la sagesse, de l'activité intellectuelle, du courage, de la civilisation, de la loi, de la justice, de la stratégie guerrière, des arts et de la littérature. Athènes a souvent aidé les héros dans leur voyage au travers de la mythologie grecque et était une stratège de guerre extrêmement compétente. La ville d'Athènes a été nommée d'après cette déesse, parce qu'elle représentait l'idée de civilisation, d'art, de loi et de justice.

Autres faits intéressants concernant Céos

- Le dieu romain correspondant à Céos était Polos, l'axe céleste autour duquel les cieux giraient

- Dans les représentations artistiques, Céos avait de grand yeux ronds, de longs cheveux ondulés et un longue barbe frisée.