Typhon, père de tous les monstres. Faits et informations

typhon

Vous avez certainement beaucoup entendu parler de dieux et des monstres mais il est probable que vous ayez rarement entendu parler d'un dieu-monstre. C’est pourtant ce qu’est Typhon et ce qui fait de lui une des divinités les plus redoutables à affronter.

On le décrit souvent comme le dieu le plus puissant et le plus redoutable des légendes grecques. Il n’est donc pas étonnant que son nom suscite tant de crainte et d’émerveillement.

Apparence de Typhon

Typhon était un géant tellement grand que sa tête touchait les étoiles. Son torse était celui d’un homme mais ses jambes étaient formées de nœuds de vipères sifflant et attaquant lorsqu’il bougeait. Sa tête principale était entourée de 100 têtes de serpents qui produisaient différents sons d'animaux. Ses yeux rougeoyaient et terrifiaient ceux qui les regardaient. Il avait une sorte de mâchoire sauvage qui produisait du feu. Des centaines d'ailes différentes couvraient son corps et ses mains étaient composées, tout comme ses jambes, de nœuds formés par 100 serpents.

Comme nous l’avons déjà signalé, Typhon était un dieu, fils de Gaïa, déesse de la terre et du Tartare, gouffre meurtrier et sans fond. Certains mythes racontent qu’Héra désirait créer un dieu plus puissant que Zeus et qu’elle aurait demandé à ces deux dieux primordiaux de donner naissance à Typhon.

Typhon est également connu sous le nom de Typhée (du grec Tupháôn ou Tuphôeús) mais on lui a aussi donné beaucoup d'autres noms. Quelle que soit la façon dont il est nommé, son histoire reste cependant toujours la même. Ses mains s'étiraient vers l'est et vers l'ouest et il portait aussi des têtes de dragon. Sa barbe était sale et terne et ses oreilles pointues. Ses yeux étaient remplis de feu.

Typhon était considéré comme le père de tous les monstres. C’était une sorte de un dragon cracheur de feu avec 100 têtes et qui ne dormait jamais. Typhon était marié à Echidna, considérée comme la mère de tous les monstres.

Les enfants de Typhon

Ils avaient des enfants, dont le Sphinx, qui tuait ceux qui n’arrivaient pas à résoudre ses énigmes. Œdipe aurait correctement répondu à une de ses devinettes et le Sphinx se serait noyé de désespoir.

Typhon et Echidna auraient également donné naissance au lion de Némée, qui avait une peau impénétrable. Héraclès aurait été contraint de tuer ce lion dans le cadre de ses douze travaux. Typhon et Echidna auraient aussi engendré Cerbère, le chien à trois têtes gardien des enfers.

Certaines sources affirment que Typhon avait jusqu'à 100 têtes d’animaux différents : taureaux, sangliers, etc. Sous sa forme de volcan-démon, Typhon aurait lancé des pierres rouges directement vers le ciel et craché du feu par la bouche.

En plus des monstres que nous venons de mentionner, Typhon et Echidna auraient également engendré Orthros, chien à deux têtes qui vivait avec les géants, et Ladon, sorte de dragon-serpent qui gardait les Pommes d’Or du jardin des Hespérides. Citons aussi l'hydre de Lerne, ancien monstre aquatique se présentant sous une forme de serpent doté de nombreuses têtes qui se multipliaient quand elles étaient coupées. Typhon et Echidna seraient aussi les géniteurs de l'aigle du Caucase, qui, chaque jour, dévorait le foie de Prométhée et de Chimère, créature à l’haleine de feu ayant une tête de chèvre, un corps de lion et une queue terminée par une tête de serpent.

Ses jambes, faites de nœuds de vipères, pouvaient s’il le désirait s'étirer jusqu'à sa tête et sifflaient en permanence. Typhon était si puissant qu’il effrayait même les dieux de l’Olympe.

Typhon était d’un noir de suie. Il était sale des pieds à la tête mais ses cheveux étaient particulièrement répugnants.

Dans un autre récit, Héra est considérée comme la mère de Typhon mais l’histoire la plus largement répandue est celle indiquant qu’Héra aurait demandé à Gaïa et au Tartare d’engendrer ce dieu monstrueux.

Typhon et Zeus

Typhon et Zeus se sont beaucoup affrontés dans la mythologie grecque. Un récit raconte même que Typhon aurait, dans sa rage absolue, détruit des villes et renversé des montagnes. Après cela, beaucoup de dieux de l’Olympe auraient commencé à craindre Typhon et auraient pris leur forme animale pour lui échapper. Seuls Dionysos, Athéna et Zeus auraient conservé leur aspect normal.

Athéna aurait, en fait, affirmé Zeus était un lâche, ce qui aurait incité le dieu à attaquer Typhon avant que celui-ci n’attaque le mont Olympe, lieu de vie des douze dieux de l’Olympe. Zeus aurait donc frappé Typhon avec 100 éclairs et l’aurait acculé. Une fois Typhon vaincu, Zeus l'aurait jeté dans le gouffre sans fond du Tartare. Zeus aurait ensuite placé une montagne entière, l'Etna, sur le trou du Tartare pour empêcher Typhon de s'échapper.

Comme Typhon est un redoutable monstre cracheur de feu, les Grecs pensaient que les éruptions volcaniques étaient provoquées par ses tentatives pour déplacer la montagne. Les tremblements de terre étaient donc aussi considérés comme des mouvements terrestres déclenchés par Typhon tentant de s’échapper de sa prison.

Typhon avait été créé pour mettre fin au règne de Zeus et à son monde, ce pourquoi il était plus que qualifié. Typhon aurait donc craché de la roche fondue vers les cieux et les dieux se seraient enfuis. Seule Athéna aurait été capable de convaincre les dieux de revenir et de se battre.

Dans un autre récit de combat entre le monstre et Zeus, les rayons de foudre de ce dernier n’auraient pas été suffisants pour vaincre Typhon, qui aurait facilement maîtrisé le dieu des dieux. Il l'aurait traîné dans une grotte et lui aurait retiré ses tendons pour que Zeus ne puisse pas s'échapper. Ainsi, Typhon pouvait torturer à loisir le dieu des dieux. Hermès et Pan auraient décidé d’aider Zeus. Ils se seraient rendus dans la grotte et lui auraient rendu ses tendons. Son immortalité aurait fait le reste et, guéri, Zeus aurait été prêt à livrer une nouvelle bataille contre le monstre.

Une bataille de dix mille ans entre Typhon et les dieux s’en serait suivie et Zeus aurait fini par piéger Typhon sous l’Etna pour qu’il reste à jamais prisonnier du volcan.