Pallas. Faits et informations sur Pallas

palas

Pallas était un des anciens Titans grecs, fils de Crios et d'Eurybie. Il était le dieu grec de l'art de la guerre. Il existait avant Zeus et les autres Olympiens. Pallas était le frère d'autres Titans de la seconde génération,  Astréos et de Persès. Il était marié à Styx (déesse de la haine) et tous deux auraient engendré Niké, Zélos, Bia et Cratos. Les noms de  cette troisième génération de Titans signifiaient respectivement victoire, zèle, force et puissance. Styx était une Océanide dont les parents étaient Océan et Téthys. Une rivière du Tartare porte son nom (le Styx). Certaines sources affirment que Pallas et Styx étaient également les parents de Scylla, de Fontes ("les Fontaines") et de Lacus ("les Lacs").

Les Titans étaient également représentés comme des animaux, ce qui les différenciait des autres divinités. Crios apparaissait sous la forme d'un bélier tandis que ses fils Astréos, Persès et Pallas prenaient respectivement la forme d'un cheval, d'un chien et d'une chèvre. Dans la mythologie grecque, les Titans étaient des géants qui régnaient autrefois sur la terre. Les Grecs appelaient Pallas le "brandisseur de lance" en raison de ses talents de mage qui se sont révélées très utiles pendant les combats. Son nom vient du mot grec "pallo" qui signifie "lance". Il était généralement représenté brandissant une lance.

 Certains idéologues grecs pensent que Pallas aurait aussi engendré Eos (l'aube), Sélène (la lune) et Athéna (la divinité de l'Olympe). Eos, la sœur de Sélène, était communément appelée Aurora. On la considère comme la fille de Pallas à cause de son surnom, Pallantis ou Pallantias. Athéna était surnommée Pallas-Athéna, c'est pourquoi le dieu des arts de la guerre a été considéré comme son père. Il faut cependant savoir que Pallas est mort en essayant de violer Athéna et que celle-ci l'aurait entièrement écorché. Comme Pallas ressemblait à une chèvre, Athéna aurait décidé d'utiliser sa peau pour se protéger. Le bouclier fabriqué à partir de cette peau portait le nom d'égide. En tant que déesse de l'Olympe, Athéna aurait utilisé cette peau durant la guerre contre les Géants. Elle aurait également utilisé les ailes de Pallas, les attachant à ses pieds pour voyager dans les airs.

Pallas se serait battu contre Zeus mais sa femme et ses enfants auraient, eux, rallié le camp du fils de Cronos. Bien que peu d'informations soient disponibles sur la Titanomachie, les récits mythologiques racontent que Zeus aurait finalement vaincu les Titans et que ceux qui continuaient à s'opposer à lui auraient été emprisonnés dans le Tartare. On suppose que c'est pour cette raison et parce qu'il avait essayé d'abuser d'Athéna que Pallas aurait été jeté dans les fosses de l'enfer. Zélus, Cratos, Bia et Niké étaient également des dieux de la guerre et, à la chute des Titans, ils seraient devenus des dieux ailés équipés de haches à la solde de Zeus.

Pausanias, un ancien géographe grec, affirmait que les habitant d'une ville d'Achaea appelée Pellène avaient obtenu le droit d'ériger leur cité parce qu'ils allaient la nommer d'après le dieu grec Pallas. Pallas, dieu de l'art de la guerre, ne doit pas être confondu avec Pallas, fille de Triton. Celle-ci aurait été élevée avec Athéna, fille de Zeus, et aurait été tuée lors d'un combat simulé contre Athéna, après que son père l'aurait distraite avec son égide. Athéna aurait avancé sa lance, s'attendant à ce que Pallas l'esquive, mais l'arme aurait traversé le cœur de la fille de Triton. Cette mort aurait été rempli Athéna de colère et de regret. Suite à cela, elle aurait créé une statue ressemblant à Pallas et l'aurait appelée palladium. On pense que le nom de Pallas-Athéna vient de la relation entre les deux déesses et n'a rien à voir avec Pallas, dieu de la guerre. La seule chose commune entre les deux Pallas, c'est leur mort des mains d'Athéna.