Moros. Faits et informations sur le Dieu Moros

Moros est le dieu grec de la catastrophe imminente. Si un destin déplaisant attend un humain, c'est Moros qui l'y mène. Souvent, cela signifie que l'homme en question mourra ou sera gravement blessé. Cela peut également signifier que l'homme perdra un membre de sa famille ou un être cher. S'il est riche, il peut aussi perdre toute sa fortune. Si un événement malheureux se présente, le dieu grec Moros aidera à tracer le chemin qui y mène, afin que l’homme suive son triste destin.

C'est le fils de Nyx, déesse de la nuit. Son père était peut-être Erèbe, incarnation des ténèbres. Erèbe est une des premières créations nées de Chaos. Cependant, d'autres récits racontent que Moros n'aurait en fait pas eu de père et que Nyx l'aurait engendré seule. C’est également le cas des frères et sœurs de Moros. Il est le frère des Moires, qui symbolisent le destin. Les Parques (nom romain des Moires) sont chargées de contrôler le destin des hommes. Comme Moros est leur frère aîné, il dirige souvent les Moires et donc le destin.

Beaucoup disent que Moros est invincible. Même Zeus ne peut pas le tuer, vu qu'il est la personnification du destin. La raison pour laquelle Zeus ne peut pas détruire Moros réside dans les liens de Moros avec le destin et la destinée. Si Zeus détruisait Moros, il continuerait à suivre son destin, ce qui signifie que Moros serait toujours vivant, car il est le destin. C’est un paradoxe. De plus, Zeus ne désirait pas tuer Moros car, s'il détruisait le destin, le chaos régnerait et Zeus ne pouvait pas se le permettre, que ce soit pour le monde des mortels ou des immortels.

Souvent, dans les récits mythologiques, les héros et les gens ordinaires cherchent comment éviter Moros, afin d’empêcher que de mauvaises choses ne leur arrivent. Certains y parviennent et d'autres pas. C'est une tâche ardue, parce que Moros peut parfois se rendre invisible. Un homme, Prométhée, a réussi à sauver plusieurs humains de leur terrible destin en invoquant un dieu différent. Au lieu de s'adresser à Moros, Prométhée s'est tourné vers Elpis, qui représente l’espoir. Grâce à cet espoir, Moros a été vaincu et les humains ont été sauvés de leur terrible destin.

Moros est considéré comme un être inévitable, ce qui signifie qu’il retrouvera toujours ses victimes et leur apportera le malheur. Il est généralement appelé «le Dieu qui détruit tout». En effet, même après la mort de sa victime, Moros ne la libère pas. Il continue à la faire souffrir. C'est la raison pour laquelle Moros est considéré comme une représentation de la mort et de la souffrance. Il est également vu comme l’esprit de la dépression à cause de son lien étroit avec le malheur et la disgrâce.