Dionysos. Dieu grec du vin et de la récolte des raisins

Dionysos

Dionysos est l'ancien dieu grec du vin, de la viticulture, de la culture des raisins, de la fertilité, de la folie rituelle, du théâtre et de l'extase religieuse. Son nom romain est Bacchus. On a trouvé des signes de son culte aux environs de 1500-11000 avant Jésus-Christ chez les Grecs Mycéniens. Comme le vin était une part importante de l'ancienne culture grecque, Dionysos était une figure prépondérante et populaire de la mythologie. C'était un des douze habitants de l'Olympe, mais un des derniers à y arriver. Sa naissance inhabituelle et son éducation en faisaient un étranger auprès des dieux.

Des images et descriptions plus anciennes de Dionysos le représentent comme un homme mature, avec une barbe et une toge, qui tient une branche de fenouil terminée par une pomme de pin. Mais dans les images mois anciennes, le dieu est représenté sans barbe et est sensuel, nu ou à demi nu, jeune et androgyne. Il est décrit dans les écritures comme un "homme féminin" ou efféminé.

C'est le fils de Zeus et de la mortelle Sémélé, ce qui fait de lui un demi-dieu ou un héros.

L'origine la plus communément attribuée à Dionysos est donc qu'il est le fils de Zeus et de Sémélé. Zeus aurait séduit et engrossé la magnifique princesse de Thèbes mais Héra, par jalousie, aurait réussi à persuader Sémélé de demander à Zeus de se révéler sous sa véritable apparence. En tant que mortelle, celle-ci ne pouvait pas voir le véritable visage d'un dieu sans en mourir. Zeus aurait réussi à sauver l'enfant à naître en le cousant dans sa cuisse. Quelques mois plus tard, Dionysos naissait donc de la cuisse de Zeus. Dans d'autres versions, la mère de Dionysos est Perséphone ou Déméter et Héra envoie les Titans tuer l'enfant. Quelle que soit l'identité de la mère et la nature du danger, le mythe reste le même: Zeus coud l'enfant dans sa cuisse. C'est pourquoi Dionysos est considéré comme celui qui est né deux fois et parfois appelé "dimetor" (de deux mères).

Après la naissance de Dionysos de la cuisse de Zeus, celui-ci a été confié à Silène et aux Nymphes de la Pluie pour rester à l'abri du courroux d'Héra. Dans certaines versions, il aurait ensuite été confié à la sœur de Sémélé, Ino. Une fois que Dionysos a eu grandi, il a appris à cultiver du raisin et a été le premier à en faire du vin. Il s'est ensuite rendu dans toute l'Asie pour apprendre aux mortels les secrets de la viticulture. Après ce long séjour, Dionysos serait monté sur le mont Olympe et devenu le dernier des douze Olympiens.

Comme il s'agissait du seul habitant de l'Olympe dont la mère était une mortelle et parce qu'il avait été élevé sur le mythique mont Nysa (dont on pensait qu'il se trouvait soit très loin au sud, soit très loin à l'est) mais aussi parce qu'il avait parcouru toute l'Asie avant d'arriver en Grèce, Dionysos était vu comme un étranger. C'était une part intrinsèque de son culte, qui se concentrait souvent sur les éléments les plus subversifs de sa nature. Dionysos était souvent appelé Eleuthérios, ce qui signifie "le libérateur" car son vin, sa musique et ses danses extatiques libéraient ses suiveurs de leurs conscience et des restrictions de la société.

Evidemment, en tant que dieu "deux fois né", Dionysos a franchi la frontière entre la vie et la mort et il était souvent représenté comme le dieu qui a franchi la limite entre la civilisation et la non-civilisation, entre le connu et l'inconnu. Il était représenté comme un dieu du chaos et le protecteur des inadaptés.

Faits concernant Dionysos

- Dionysos était avant tout vu comme le Dieu de Vin.

- On le connait aussi sous le nom de Bacchus.

- Dionysos et Déméter, la Déesse de l'agriculture et des moissons, étaient les suprêmes déités de la terre.

- Contrairement aux dieux immortels, qui étaient souvent hostiles aux êtres humains, Dionysos et Déméter étaient bienveillants.

- Dionysos était le plus jeune des deux et on ne sait pas bien comment il a obtenu sa place derrière Déméter en tant qu'objet de culte.

- Dionysos et Déméter étaient adorés à Eleusis, une petite ville près d'Athènes.

- Dionysos était un dieu heureux au moment des récoltes mais, durant l'hiver, il languissait avec le reste de la Terre.

- Dionysos est le dernier dieu à être entré à l'Olympe.

- Dionysos était le fils de Zeus et de la princesse de Thèbes Sémélé.

- C'est le seul dieu de l'Olympe à avoir un parent mortel.

- Il est né à Thèbes.

- Il est né du feu et a été nourri par les pluies. Sa naissance correspond au développement des raisins. La chaleur nourrit le fruit et l'eau le maintient vivant.

- Une fois qu'il a eu atteint l'âge adulte, Dionysos a parcouru la Terre, enseignant aux hommes la culture du vin.

- Beaucoup de fêtes étaient données en l'honneur de Dionysos: la Mineure ou Dionysie rurale, la Majeure ou Dionysie urbaine, l'Anthestérie et le Lénéenne.

- Dionysos était souvent représenté dans les œuvres d'art comme un homme adulte barbu, comme une bête ou comme un jeune léger.

- Dionysos aurait été insulté par Lycurgue, un des rois de Thrace. Initialement, il se serait retiré et réfugié en mer mais, ensuite, il aurait emprisonné Lycurgue parce que celui-ci s'opposait à son culte.

- Des pièces tragiques et comiques faisaient partie des fêtes données en son honneur.

- Dionysos était aussi honoré dans la poésie lyrique.

- Dionysos aurait été capturé par des pirates parce qu'il ressemblait au fils d'un roi. Ils l'auraient kidnappé pour toucher une rançon de ses supposés parents. Sur le bateau, les pirates auraient été incapables de l'attacher: les cordes se rompaient dès qu'elles touchaient Dionysos.

- Dionysos aurait sauvé la princesse de Crète, Ariane puis serait tombé amoureux d'elle. Après sa mort, il aurait placé la couronne qu'il lui avait donnée au milieu des étoiles.

- Bien que Dionysos ait généralement été un dieu bon et généreux, il pouvait aussi être cruel. Penthée, un roi de Thèbes, avait essayé d'arrêter le frénétique culte de Dionysos et d'emprisonner le Dieu du Vin, tout en lui hurlant des insultes et des accusations. Dionysos lui aurait expliqué calmement sa propre éminence mais Penthée serait resté réfractaire. Dionysos aurait donc rendu les femmes de Thèbes folles et leur aurait fait croire que Penthée était une bête sauvage. Elles l'auraient dépecé membre par membre.