Déimos. Dieu Grec de la Peur et de la Panique. Faits et informations

Dans la mythologie grecque, Déimos est le fils d'Arès et d'Aphrodite et le frère de Phobos. Alors que son frère est la personnification de la peur et de la panique, Démon est celle de l'effroi et de la terreur. La version romaine de ce dieu était appelée Métos ou Formido. Cela semble naturel si l'on considère que leur père est le dieu de la guerre.

Durant la guerre, Déimos et son frère se joignait souvent à leur père, Arès, pendant qu'il conduisait son char dans la bataille. Ils ont aussi combattu aux côtés de la déesse Enyo, la sœur d'Arès.

Alors que Déimos n'a jamais réellement été un personnage en tant que tel dans la mythologie grecque, il est souvent vu comme la représentation de la terreur dans la guerre. Son nom seul provoquait de l'horreur dans l'esprit des soldats en train de combattre, car il était synonyme de perte, de défaite et de déshonneur.

Plusieurs histoires et œuvres mentionnent Déimos et particulièrement l'Iliade d'Homère. Un extrait montre Déimos et son frère Phobos conduisant leur char dans la bataille, apportant avec eux la peur et l'horreur qui terrifiait les soldats sur leur passage. C'est pourquoi Déimos est souvent présent dans les écritures ou peint dans les œuvres d'art. Il y est parfois représenté comme un simple jeune homme et parfois, comme un lion. Après tout, il représente une part importante des choses les plus terribles de la guerre.

Alors que les grandes histoires mythologiques mentionnent rarement Déimos, il a quand même laissé sa marque dans la culture. Une des lunes de Mars porte son nom et l'autre est appelée comme son frère Phobos. Cela n'est pas surprenant, étant donné que Mars est la version romaine d'Arès.